Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 23 juillet 2012

Paris vaut bien un siège !

Le Front National veut s'installer à Paris

Par Guillaume Perrault lefigaro.frMis à jour le 20/07/2012 
L'actuel siège du Front national à Nanterre. Ces locaux sont actuellement difficilement accessibles .
L'actuel siège du Front national à Nanterre. Ces locaux sont actuellement difficilement accessibles . Crédits photo : BORIS HORVAT/AFPr

Grâce au financement public, le parti de Marine Le Pen envisage prudemment de quitter Nanterre.

Le parti de Marine Le Pen, qui a actuellement son siège dans un quartier excentré de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, songe à venir à Paris. «Cela n'est pas fait du tout!», tempère un proche de la présidente du Front national, réagissant à une information parue dans Le Parisien/Aujourd'hui en France. «Encore faudrait-il trouver un nombre de mètres carrés adapté à un prix raisonnable. Nous n'en sommes pas là», ajoute un membre du bureau politique.

Il reste que le sujet est à l'étude. Longtemps installé à Saint-Cloud, le parti d'extrême droite était alors propriétaire de son siège, surnommé «le Paquebot». Très endetté après sa déroute aux législatives de juin 2007, consécutive à la victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, le FN avait dû quitter le Paquebot fin 2008 pour louer des locaux plus modestes à Nanterre. Ce déménagement avait symbolisé l'affaiblissement du parti dont Marine Le Pen a pris la présidence en janvier 2011. Après bien des difficultés, le FN avait ensuite réussi à vendre son ancien siège de Saint-Cloud au printemps 2011.

Mais le redressement du FN aux législatives de juin 2012 -il a obtenu 13,6% des voix- lui assure désormais un financement public d'environ 6 millions d'euros par an au cours des cinq années qui viennent. Chaque voix recueillie au premier tour des législatives garantit en effet à un parti 1,63 € par an au cours de la législature. De quoi envisager de quitter Nanterre pour Paris. Un éventuel déménagement illustrerait le redressement du parti de Marine Le Pen après sa traversée du désert.

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Bonjour,

Pas d'accord pour que le siège du FN aille à Paris pour dilapider une fois encore les fonds difficilement gagnés par les adhérents et les militants.N'ont ils pas tiré la leçon ?
Le FN ferait mieux de participer avec ces fonds au financement partiel des permanences locales dans les petites villes, au lieu de tomber encore une fois dans la mégalomanie ..... Nous commençons à en avoir assez de travailler pour rien et de ne pas être pris en compte, sauf pour nous demander des dons, du travail et surtout de nous taire. Si nous avions voulu cela nous aurions envoyé notre chèque place du Colonel Fabien et non rue des Suisses. A bon entendeur pour les prochaines échéances.
Bonne journée

Écrit par : Corneille | mardi, 24 juillet 2012

Les commentaires sont fermés.