Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 juillet 2012

Borloo au centre de la xénophilie

Le Point.fr - Publié le 04/07/2012 

Le président de l'Union des démocrates et indépendants compte, sur ce sujet, laisser leur liberté de vote aux membres de son groupe.

Favorable à titre personnel, Jean-Louis Borloo laisse la liberté de vote à son groupe.

Favorable à titre personnel, Jean-Louis Borloo laisse la liberté de vote à son groupe. © CHESNOT / Sipa


Jean-Louis Borloo, président du groupe UDI (Union des démocrates et indépendants) à l'Assemblée nationale, s'est déclaré mercredi "plutôt favorable" au droit de vote des étrangers aux élections locales, tout en reconnaissant que ce n'était pas l'avis de beaucoup de députés centristes. "Je pense que les avis ne seront pas totalement convergents chez nous sur cette question", a dit Jean-Louis Borloo devant l'Association des journalistes parlementaires (AJP). "Moi, j'y suis plutôt favorable, mais je comprends que ce ne soit pas partagé." 

"Sur le droit de vote, les gens changent d'avis, certains sont moins pour qu'avant et d'autres moins contre", a-t-il relevé. Sur ce sujet, comme sur le mariage homosexuel, il y aura liberté de vote au sein du groupe UDI, a précisé Jean-Louis Borloo. "Pour tout de ce qui relève de sujets de société, de l'intime, comme l'égalité devant le mariage, il y a une totale liberté. À l'évidence, il a des sensibilités différentes sur ces sujets." En revanche, "il y a quelques grands textes sur lesquels il est plutôt mieux de donner une cohérence" dans le vote du groupe UDI, a-t-il souligné, en donnant l'exemple du budget et des "grandes lignes stratégiques".

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.