Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 24 mai 2012

Ca sent le pôle emploi dans les travées de l'Assemblée !


Le Rassemblement bleu marine (FN et alliés) ambitionne pour les législatives d'avoir "le plus possible" de députés et d'être présent dans 150 à 200 circonscriptions au deuxième tour, ont indiqué jeudi deux responsables frontistes.

Le Rassemblement bleu marine (FN et alliés) ambitionne pour les législatives d'avoir "le plus possible" de députés et d'être présent dans 150 à 200 circonscriptions au deuxième tour, ont indiqué jeudi deux responsables frontistes.

Le Rassemblement bleu marine (FN et alliés) ambitionne pour les législatives d'avoir "le plus possible" de députés et d'être présent dans 150 à 200 circonscriptions au deuxième tour, ont indiqué jeudi deux responsables frontistes.

"Notre objectif, c'est le plus possible" de députés alors que "l'objectif de l'UMP et du PS, c'est qu'on en ait zéro", a déclaré Florian Philippot, porte-parole du Rassemblement bleu marine pour les légsislatives, lors d'une conférence de presse au siège du FN à Nanterre.

De son côté, le secrétaire général du FN, Steeve Briois, a estimé devant l'AFP que le Rassemblement bleu marine serait présent au second tour des législatives dans "150 à 200" circonscriptions, alors que Marine Le Pen est arrivée en tête ou 2e du premier tour de la présidentielle dans 116 circonscriptions.

Florian Philippot a assuré que le Rassemblement bleu marine n'avait jamais avancé comme objectif d'avoir un groupe à l'Assemblée nationale, qui nécessite au moins quinze députés.

Interrogé sur les chances de Marine Le Pen, qui se présente dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont, Steeve Briois a estimé que la dirigeante frontiste avait de "fortes chances de l'emporter", même si "rien n'est certain". Selon lui, la "personnalité" de Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche, "agacera un certain nombre de personnalités locales" et des électeurs.

Le Rassemblement bleu marine présente 571 candidats - dont la moyenne d'âge est de 51 ans - dont 281 femmes, ont précisé MM. Briois et Philippot.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.