samedi, 19 mai 2012

1ère remise en liberté du régime Hollande...

index.jpg

Sous des dehors bonhommes, un terrifiant cerveau criminel, l'assassin de Georges Besse, PDG de Renault le 17 novembre 1986 :

blog -AD_Besse-assassiné.jpg


Le dernier membre du groupe terroriste d’extrême gauche Action directe, Jean-Marc Rouillan, bénéficie depuis hier matin d’une liberté conditionnelle. Le cofondateur de l’organisation terroriste d’extrême gauche qui, à 59 ans, en a passé au total 24 en prison, a dit ne pas ressentir « d’excitation particulière ». « C’est la vie qui continue », a-t-il simplement déclaré, toute honte bue. Les familles des victimes apprécieront.

Il avait été arrêté en 1987 avec d’autres membres du groupe, puis condamné en 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de dix-huit ans, pour l’assassinat de l’ingénieur général de l’armement René Audran en 1985 et celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986.

Il avait bénéficié d’un régime de semi-liberté du 17 décembre 2007 au 2 octobre 2008. Ce régime a été suspendu puis révoqué pour des propos tenus lors d’une interview à L’Express en 2007. Il bénéficie de nouveau d’un régime de semi-liberté le 19 mai 2011.

Désormais, il a été définitivement libéré. Il peut donc recommencer…

Merci à NPI

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.