Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 mai 2012

1ère remise en liberté du régime Hollande...

index.jpg

Sous des dehors bonhommes, un terrifiant cerveau criminel, l'assassin de Georges Besse, PDG de Renault le 17 novembre 1986 :

blog -AD_Besse-assassiné.jpg


Le dernier membre du groupe terroriste d’extrême gauche Action directe, Jean-Marc Rouillan, bénéficie depuis hier matin d’une liberté conditionnelle. Le cofondateur de l’organisation terroriste d’extrême gauche qui, à 59 ans, en a passé au total 24 en prison, a dit ne pas ressentir « d’excitation particulière ». « C’est la vie qui continue », a-t-il simplement déclaré, toute honte bue. Les familles des victimes apprécieront.

Il avait été arrêté en 1987 avec d’autres membres du groupe, puis condamné en 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de dix-huit ans, pour l’assassinat de l’ingénieur général de l’armement René Audran en 1985 et celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986.

Il avait bénéficié d’un régime de semi-liberté du 17 décembre 2007 au 2 octobre 2008. Ce régime a été suspendu puis révoqué pour des propos tenus lors d’une interview à L’Express en 2007. Il bénéficie de nouveau d’un régime de semi-liberté le 19 mai 2011.

Désormais, il a été définitivement libéré. Il peut donc recommencer…

Merci à NPI

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.