mercredi, 02 mai 2012

A Marseille, le 1er Mai on n'offre pas que du muguet


 

Communiqué de presse de Stéphane Ravier

 Conseiller des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille

 Membre du Bureau Politique du Front National.

 

SR.jpg

  
 

A Marseille, le 1er mai on n’offre pas que du muguet.


Comme chacun le sait et comme chacun l’apprécie, le 1er mai est un jour chômé dans notre pays.

Pourtant à Marseille, il est une catégorie de « travailleurs » qui ce jour là aussi, effectue son –sale- travail : ces travailleurs là, ce sont les « cadres » de la voyoucratie de la ville qui ont procédé à un nouveau « licenciement » de l’un de leurs collaborateurs et ce,  à grands coups de kalachnikovs, comme d’habitude.

Alors ce 1er mai, le Préfet s’est rendu sur les lieux.  Comme d’habitude une expertise des douilles a été effectuée et comme d’habitude, le cadavre a été évacué pour être  classé au registre des faits divers.

 
Pauvre Préfet Gardère qui un 1er mai aura dû aller au boulot !

 
Les voyous ne respectent vraiment plus rien…

 

 

 

 

 

 

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.