mardi, 01 mai 2012

Souvenez-vous, c'était il y a 5 ans...

2_fouquets.jpg

Sarkozy un habitué du Fouquet's

Sarkozy: Les édifiants amis de la nuit du Fouquet's

Un voile se lève sur la nuit fondatrice de la Sarkozy triomphante. Le 6 mai et la soirée au Fouquet's, célèbre et non moins select resto des Champs-Elysées. Un épisode marquant, symbolique du Sarkozysme. Deux journalistes se proposent de retracer la soirée et livrent la liste des invités.

Une nuit au Fouquet's, c'est le titre du bouquin publiée par Judith Perrignon et Ariane Chemin (qui après La Femme fatale se spécialise décidement dans la narration d'événements où elle n'était pas présente. Chapeau l'artiste). C'est grâce à ce "récit" que l'on apprend la liste des invités du nouveau chef de l'Etat au soir de son sacre. Et elle donne le tournis. Du CAC 40, du CAC 40 et du CAC 40, bien sûr. Des vieilles stars du ciné français beaufisés,des sportifs sur le retour et quelques amis à plus de 100 000 Keuros l'année. Des broutilles. C'est long mais ça vaut le coup.

Allez, ces guest-stars soigneusement choisies par Cécilia Sarkozy sont une cinquantaine, les voilà, plus ou moins classifiés.

Amis de Cécilia, l'éphémère première dame de France:

- Mathilde Agostinelli, responsable de la communication de Prada France et Robert Agostinelli, fondateur du fonds d'investissement Rhône Capital, membre du Council on Foreign Office. Pour info, ce sont entre autres eux qui ont invité les Sarko à Wolfeboro. Et elle qui a habillé toute la petite famille lors du défilé du 16 mai. Gratis. Qu'il est doux d'avoir des copines.

- Agnès Cromback, présidente de Tiffany France et Bruno Cromback, joaillier, PDG d'Augis 1880. C'est l'autre couple puissance invitante de Wolfeboro. On notera que ces couples là s'assemblent bien.

- Xavier de Sarrau, avocat et ancien président d'Arthur Andersen Europe et Sylvie de Sarrau, le couple des meilleurs amis, enfin ça c'était avant Rachida Dati.

- Patrick Balkany, député-maire de Levallois-Perret et Isabelle Balkany, premier adjoint de son mari, vice-présidente du Conseil général des Hauts-de-Seine. Ils concourent aussi dans la catégorie du couple meilleur ami, mais sont un peu trop gaffeurs pour être des prétendants fiables. Se sont répandus dans les médias après l'Annonce du 18 octobre.

Les potes de 3ème mi-temps:

- Basile "grandes oreilles" Boli, ancien joueur de l'OM, l'homme de la ligue des champions remportée par le club en 1993.

- Denis Charvet, ex-rugbyman du Racing, actionnaire de casinos comme l'ancien sélectionneur du XV de France et néomisnistre Laporte, présent lui aussi lors des festivités. Qui a dit que les rugbymen ne jouaient plus?

- Pascal Gentil, champion de taekwondo.

- Richard Virenque, la flèche jaune du vélo français, remis de son opération.

Les vieux pipoles et autres cautions culturelles:

- L'ex-couple phare des Bronzés: Marie-Anne Chazel et Christian Clavier.

- Johnny Hallyday, icône nationale et sa femme Laëtitia.

- Jean Réno, notre Léon international et Zofia Borucka, sa femme mannequin.

- Arthur, producteur et animateur de télévision. Pas sa femme, tiens? L'ex de David Halliday aurait-elle été blacklistée par Cécilia pour faire plaisir à Laëtitia?

- Bernard Fixot, éditeur de best-sellers, abhorré par les germanopratins. Donc, forcément à sa place ici. Et sa femme Valérie-Anne Giscard d'Estaing, éditrice aussi, seule représentante de l'illustre lignée politique de VGE.

- Philippe Warrin, unique photographe présent au Fouquet's. Photographe "grand écart", spécialiste de la Star ac', de la photo présidentielle et de la femme bafouée en passe de divorcer.

- Eric Vu-an, maître de ballet au Ballet national de Marseille. Un mystère. Si quelqu'un peut m'éclairer?

- Hugues Gall, président de l'Institut de financement du cinéma et des industries culturelles. Sûrement une incruste du précédent, non?

La famille, bien sûr, Nicolas l'adore:

- Guillaume Sarkozy, le frère du Président, ancien vice-président Medef, qui a beaucoup oeuvré pour l'apparition fantomatique de Cécilia place de la Concorde, après le dîner.

- François Sarkozy, frère du Président, vice-président du conseil de surveillance du groupe Bio-Alliance Pharma

- Andrée Sarkozy, la maman de l'omniprésident.

Les journalistes, pour services rendus:

- Nicolas Baverez, essayiste, chroniqueur au Point. Merci à La France qui tombe.

- Nicolas Beytout, directeur de la rédaction du Figaro. Indispensable à une bonne campagne. Deux Nicolas, signe de l'égo hypertophié du président? C'est Eric Zemmour qui a dû mal le prendre.

Ses amis les riches, mais les vrais, dans les très hautes sphères. De loin, la liste la plus impressionante:

- Bernard Arnault, président de LVMH, n°1 du luxe français, première fortune de France. Avec un tel président, attiré par le luxe comme les mouches part la merde, Arnault ne pouvait pas ne pas être là. Par ailleurs, Arnault possède La Tribune et bientôt Les Echos.

- Vincent Bolloré, PDG d'Havas, sixième groupe de communication mondial. Patron d'un tas de médias dont Direct soir, Direct 8 et Matin plus.

- Martin Bouygues, PDG de Bouygues, boss de TF1. La boîte à con a tourné à plein régime avant la campagne, pendant la campagne et après la campagne au speedy sarko. (en photo avec Sarko)

- Serge Dassault, PDG de Dassault et du journal Le Figaro, l'allié inébranlable de toutes les campagnes.

- Stéphane Courbit, ex-président d'Endemol France depuis peu, gave le temps de cerveau disponible, important pour faire tourner la boîte à cons.

- Nicolas Bazire, secrétaire général de LVMH.

- Antoine Bernheim, banquier d'affaires, président de la compagnie d'assurances Generali.

- François de La Brosse, publicitaire, très proche de Nicolas Sarkozy - il lui a fait ses sites internet gloriophiles - et son épouse Conrada de La Brosse, dirigeante de la maison de l'Esprit de Château.

- Jean-Claude Darmon, ex-président de Sportfive, ancien grand argentier du football français, grande gueule m'as-tu vu, tout comme les aime Nicolas.

- Dominique Desseigne, PDG du groupe Barrière. Tiens, des casinos !Bernard Laporte a dû lui laisser sa carte de visite.

- Albert Frère, première fortune de Belgique. Le patron des patrons. Il possède des actions un peu partout parmi les entreprises du CAC 40.

- Paul Desmarais Sr, milliardaire canadien, PDG de Power Corporation, actionnaire de plusieurs groupes français lui aussi. Ancien pote de bourse d'Albert Frère. Sarkozy sait choisir ses invités étrangers.

- Jean-Claude Decaux, PDG de JCDecaux, leader mondial de mobilier urbain.

- Henri Proglio, PDG de Veolia, ex-Compagnie générale des eaux . Officieux compagnon de Rachida Dati.

- Patrick Kron, PDG d'Alstom. Il était d'ailleurs convié il y a peu par Nicolas lors de sa visite d'Etat au Maroc, pour signer deux trois contrats l'air de rien.

Les politiques, les vrais:

- François Fillon, futur Premier ministre et actuel collaborateur.

- Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre et actuel... pas grand-chose. Et puis c'est tout, comme dirait Philippe Lucas. Parce que des vrais politiques de droite d'envergure, Sarko les a tuer.

Les bébés Sarko, pas trop d'expérience, c'est plus malléable:

- David Martinon, futur porte-parole de l'Elysée et actuel "enfant imbécile".

- Rachida Dati, future ministre de la Justice et nouvelle Cruella.

- Christine Albanel, ex-directrice du château de Versailles, future ministre de la Culture, actuellement mangée par Georges-Marc Bénamou, c'est ignoble.

- Roger Karoutchi, futur secrétaire d'Etat avec le Parlement, surnommé "la serpillère".

Les porte-fligues:

- Henri Guaino, plume du Président, on lui doit Jaurès, Blum, Môquet et aussi le discours de Dakar. Eclectique.

- Claude Guéant, préfet, futur secrétaire général de l'Elysée et actuel homme le plus puissant de France, selon Le Point, qui ne fait jamais dans la demi-mesure.

Et les flatteurs intéressés :

- Pierre Giacometti, directeur général d'Ipsos France. Merci pour l'info.

- Alain Minc, président d'Alain Minc Conseil. Se prévaut d'une influence sur la terre entière.

Edifiant, non?

Le JDD, 3 novembre 2007

Publié dans Blog | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

bonjour à tous , a soirée du fouquet's ce malheureux jour était bien pour signifier aux français "je vous ai bien eu bienfait pour vos g....les..maintenant à moi de me gaver .

Écrit par : mocaer | mardi, 01 mai 2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.