Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 15 avril 2012

Le vote utile c'est celui de ses idées !

Le Point.fr - Publié le 15/04/2012 

La candidate FN est gonflée à bloc pour cette dernière semaine de campagne. Convaincue d'être au second tour, elle a déjà tout prévu.

Marine Le Pen mise sur la démobilisation de l'électorat sarkozyste

© Denis Charlet / AFP

"Ici, il n'y a pas de star, ni d'ancien ministre, mais de vraies gens ! C'est la vraie vie !" Dimanche après-midi, Marine Le Pen a réuni le "Parlement des invisibles" à Hénin-Beaumont, son fief du Pas-de-Calais. 925 chaises ont été disposées dans la salle bourrée à craquer pour représenter les 577 députés et les 348 sénateurs duParlement français

Devant quelque 2 000 personnes, la candidate FN a raillé les "frères siamois" François Hollande et Nicolas Sarkozy qui réunissaient au même moment plusieurs dizaines de milliers de sympathisants lors de leurs "shows parisiens". "Les bobos parisiens vont voir Nicolas à la Concorde après le brunch avant de filer en Vélib' à Vincennes pour voir si Hollande a une cravate plus cool que lui !" s'est-elle moquée. Alors que le PS et l'UMP se sont livrés dimanche à de véritables démonstrations de force, la candidate FN a préféré un exercice très différent, "à l'image de sa campagne proche du peuple" : elle a répondu à douze des 8 000 questions posées par les sympathisants via Internet depuis quelques jours.

"Le vote utile ne sert à rien"

Mais Marine Le Pen est avant tout venue crier sa détermination aux militants. Sûre d'elle, la candidate FN se voit à plus de 20 % des voix au soir du premier tour, devant son rival du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon. "Je suis l'exception française dans cette élection. J'entends arracher le pouvoir à ceux qui l'ont volé ! Je veux vous rendre le pouvoir et la parole !" a-t-elle lancé. Pour cette ultime semaine de campagne avant le premier tour, un conseiller décrypte la stratégie : "Nicolas Sarkozy a déjà perdu l'élection, donc nous voulons dire aux électeurs frontistes que le vote utile ne sert à rien : ils doivent voter pour leurs idées et ne pas céder aux sirènes de l'UMP." 

Ce message, Marine Le Pen entend le marteler mardi soir lors de son grand meeting parisien au Zénith, mais aussi dans les médias et sur le terrain. Au-delà d'un bon score, Marine Le Pen se donne surtout pour objectif d'être présente au second tour, le 6 mai. Et elle y croit dur comme fer ! Pour preuve, son équipe affirme que tout est prévu pour la campagne de l'entre-deux-tours. "Marine Le Pen est prête mentalement pour le second tour", assure l'un de ses proches. Ainsi, elle a préparé quelques annonces fortes et la maquette des documents électoraux. 500 tonnes de papier ont été réservées pour imprimer la profession de foi de la candidate. Enfin, le staff de campagne a posé une option sur la salle parisienne de l'Équinoxe pour la soirée du 6 mai.

Ambiance explosive

Mais dans l'équipe de Marine Le Pen, l'ambiance est explosive. Ces dernières semaines, les tensions se sont cristallisées autour de l'organisation de la réunion d'Hénin-Beaumont et du rôle de Jean-Marie Le Pen dans la campagne. Chacun tente néanmoins de se concentrer sur la dernière ligne droite de la campagne. 

Certains conseillers sont plus optimistes que d'autres sur le score de leur championne. "Marine Le Pen peut tout à fait être présente au second tour ! On mise beaucoup sur la démobilisation de l'électorat sarkozyste. On sait tous que Sarkozy a perdu", assure l'un d'entre eux. Tandis qu'un membre du QG de la candidate a plutôt le moral en baisse : "Le premier tour est un problème. Ce n'est pas facile de faire comprendre aux électeurs qu'ils ne doivent pas se faire avoir une deuxième fois avec Sarkozy." Rendez-vous à la sortie des urnes, dimanche 22 avril.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.