Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 avril 2012

A quand un communiqué du FLN sur ses massacres de pieds noirs et de harkis ?

Guerre d'Algérie : Jean-Marie Le Pen et le faux communiqué

Le Monde.fr | 10.04.2012 


Tôt mardi matin, les correspondants du Front National ont reçu un courriel semblant émaner de Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front national. Dans ce communiqué, M. Le Pen assure qu'il a pratiqué la torture pendant la guerre d'Algérie, alors qu'il  servait comme lieutenant dans le premier régiment étranger de parachutistes.

Rapidement après la diffusion de ce courrier, Jean-Marie Le Pen, a nié en être l'auteur et a annoncé qu'il déposerait plainte pour "faux". "Nous sommes en pleine campagne électorale. Dans beaucoup de pays ça se règle à coups de revolver, de poison. Ici c'est des mails, c'est un progrès quand même", a-t-il déclaré.

Accusé à plusieurs reprises de torture, l'ancien leader du FN a toujours réfuté de tels actes. Dans le courriel incriminé, celui qui se fait passser pour M. Le Pen annonce qu'il va s'expliquer, lors d'une conférence de presse dans l'après-midi, avec cet aveu : "Oui j'ai torturé en Algérie". Il détaille :

"Cette vérité que je dois aux Français, ainsi qu'aux représentants des institutions républicaines, je la donnerai donc sans vanité : oui j'ai torturé en Algérie, pendant cette période noire que l'on a appelé la 'bataille d'Alger'.

Une période troublée et encore bien présente pour beaucoup de ceux qui y ont participé dans les rangs de l'armée française, sous le gouvernement socialiste d'alors de Guy Mollet, de son ministre de la justice François Miterrand [sic] et du gouverneur général de l'Algérie Robert Lacoste.

Les généraux Aussares et Massu, le colonel Bigeard, d'autres encore dont les noms ont sombré dans l'oubli, tous nous avons pratiqué "la question" sur des algériens prisonniers, avec des méthodes qui paraitraient aujourd'hui proches de celles que les nations barbares utilisaient, à d'autres époques, pour inspirer la terreur chez leurs ennemis."

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.