Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 mars 2012

Front islamiste ou Front National, il faudra choisir !

Mme Le Pen fustige le "fondamentalisme"

AFP lefigaro.fr Publié le 21/03/2012

La candidate d'extrême-droite à la présidentielle française Marine Le Pen a dénoncé aujourd'hui sur une radio israélienne le "fondamentalisme islamique" et l'influence du Qatar, après l'attentat anti-juif qui a fait quatre morts à Toulouse (France).

"La découverte du tueur ne fait que confirmer ce que je dénonce depuis des années: à savoir le développement d'un fondamentalisme islamique dans notre pays qui est sous-estimé par les pouvoirs publics", a affirmé Mme Le Pen en direct sur la radio privée "90 FM" de Tel Aviv. "Des quartiers entiers dans les banlieues sont sous l'emprise des fondamentalistes, des armes se baladent et des financements étrangers interviennent", a ajouté la dirigeante du Front National lors d'une émission en français de cette radio.

"J'ai déjà mis en cause le comportement du Qatar dont nous savons qu'il a aidé les jihadistes en Libye et qu'il investit massivement dans les banlieues françaises avec des arrières-pensées qui m'inquiètent énormément", a également affirmé Mme Le Pen. "Il y a une influence très forte de pays étrangers qui souhaitent le développement du fondamentalisme musulman et je m'étonne très fortement des liens d'amitié entre Nicolas Sarkozy (le président français) et l'émir du Qatar que l'on a laissé investir 50 millions d'euros dans les banlieues françaises", a-t-elle poursuivi.

Le ministre français de l'Intérieur Claude Guéant a annoncé que Mohamed Merah, 23 ans, Français d'origine algérienne et délinquant de droit commun multirécidiviste, qui a fait deux séjours en Afghanistan et au Pakistan, était le principal suspect de la tuerie lundi devant une école à Toulouse.

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.