Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 22 février 2012

Aux confins de l'Immonde...

S'enrichir en spéculant sur la mort, c'est possible

Adieu, Life Kompass 3. La Deutsche Bank a accepté ce 22 février de rembourser à 100 % les investisseurs souhaitant se retirer de ce fonds spéculatif contesté dans l'opinion publique allemande. Et pour cause : il propose de s'enrichir en pariant sur des décès précoces.

Les rendements du fonds Kompass Life 3 dépendent de l'espérance de vie d'un panel de 500 personnes anonymes et volontaires aux Etats-Unis. Plus leur décès survient rapidement, plus les gains pour les investisseurs sont importants. Si au contraire les décès surviennent plus tard, la banque diminue fortement les fonds investis.

DES PLAINTES... POUR MANQUE DE RENDEMENT

Quelque 10 000 investisseurs, principalement des petits porteurs en Allemagne, ont placé environ 200 millions d'euros via ce produit financier très particulier. Certains petits porteurs ont fini par se plaindre... non pas pour des raisons morales, mais parce que le fonds ne leur rapportait pas assez, avec un rendement de 3 % par an entre 2009 et 2011.

Le médiateur de la fédération allemande des banques privées avait reconnu début février que ce produit financier pouvait difficilement "se concilier avec nos valeurs en particulier dans le domaine de l'inviolabilité de la dignité humaine", expliquait l'hebdomadaire Spiegel, qui a révélé l'affaire.

Le Monde le 22 février 2012

Publié dans Blog | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.